Ecrire des mots pour oublier des maux ...Un cri de colère contre l'injustice...révolté émouvant et drôle, un double regard sur la société , le blog la sagesse des mots regroupe un ensemble de textes de poésies et le récit d'une vie au quotidien que je souhaite partager en disant l'essentiel en peu de mots !

24 mai 2021 0 Commentaire

Les difficultés de l’amitié

Rares sont les vraies amitiés, honnêtes, sincéres et dénuées d’intérêts. Personnellement, je n’en connais pratiquement pas …

Bouddha qui est un grand sage exprime parfaitement ce que je ressens à travers cette citation :

 

 

« Si tu ne trouves pas d’ami sage,

prêt à cheminer avec toi,

résolu et constant.

Marche seul (e)

- Bouddha -

 

Et il me parait bon  de rappeler cette citation de Matthieu RICARD :

 

« Les gens les plus difficiles à aimer,

sont justement qui en ont le plus besoin »

- Matthieu RICARD -

 

Et moi d’ajouter que de courage il faut, pour faire face seul (e) à la solitude, à la déception, au manque de soutien, au manque d’affection dans ce monde d’égoïstes où je me demande souvent si le mot « amitié » ne rime pas aussi avec le mot « intérêt ».

 

 

24 mai 2021 0 Commentaire

Je rêve d’un monde meilleur

 

Avec la morosité ambiante, les infos hallucinantes, nous en avons assez de ce monde de noirceur.

Voici un joli poème intitulé : « Je rêve d’un monde meilleur »

 

Je rêve d’un monde meilleur
Ou l’amour règne en seigneur
Ou tous les peuples vivent en paix
Dans la dignité et le respect
Je rêve d’un monde meilleur
Ou on vit tous dans le bonheur
Un abris pour les sans abris
Plus personne n’est démuni

Je rêve d’un monde meilleur
Ou les enfants n’auront jamais peur
Ou ils pourront en toute innocence
Profiter de leur enfance

Je rêve d’un monde meilleur
Ou la vie aura sa juste valeur
Quelque soit son origine
Chaque être traité d’une manière digne

Je rêve d’un monde meilleur
Ou il y a plus de chaleur
Des visages plus souriants
Des cœurs plus aimants

Je rêve d’un monde meilleur
Qui ne connait ni larmes ni pleurs
Pouvoir profiter des petites joies
Avoir chacun son libre choix

Je rêve d’un monde meilleur
Est ce donc une erreur?
Un jour ce monde rêvé
Deviendra peut être une réalité

 

 

24 mai 2021 0 Commentaire

Les mots

 

 » Quand il y a le silence des mots,
se réveille trop souvent la violence des maux.
Mais il ne suffit pas de rompre le silence,
et de sortir du mutisme,
encore faut-il se sentir reçu, entendu et amplifié
lors de ses tâtonnements à mettre en mots.
Il y a des mots vibrants de vie,
des mots ferveur pour l’amour,
des mots patience ou enthousiastes pour la compassion,
des mots de tolérance pour la liberté d’être.
Il y a des mots porteurs de mort et de violence,
chargés de haine et d’inimitié.
Il y a les mots simples et nécessaires du quotidien
et les mots rares de l’exceptionnel,
les mots familiers de la banalité
et les mots précieux de l’extraordinaire
Il y a les mots économes de la survie
et ceux dont la richesse
nous transporte vers le meilleur
de l’autre et de nous-mêmes. « 

 

 

 

 

24 mai 2021 0 Commentaire

La solitude….

La solitude est utile. Il faut parfois ne parler qu’avec soi-même. On entend alors de dures vérités ou d’agréables mensonges selon qu’on s’analyse ou qu’on s’imagine. » 
S’analyser en toute objectivité, examiner froidement nos réactions et sentiments, regarder en soi avec lucidité… oui, ce que l’on voit alors peut-être très dur et faire mal. Choisir de rester dans le rêve ou l’imagination n’est pas vraiment se mentir, mais cela peut aussi être une façon de se protéger pour éviter de souffrir

24 mai 2021 0 Commentaire

Le passé, c’est le passé

<< Si une personne est capable de s’éloigner de toi, laisse-là. Ne pousse jamais personne à t’aimer, à te rassurer, à te rendre visite ou à t’appeler. Si cette personne ne ressent aucune douleur en s’éloignant de toi, tu n’as qu’à la laisser. C’est que ton existence lui est devenue indifférente.>>

Je me dis que c’est certainement vrai…. je sais que c’est certainement vrai, mais…. quand est-ce que je l’accepterai ??? C’est dur, de se dire que c’est fini, ou que rien n’est plus pareil…. comme ça, sans raison…. que c’est le destin…. c’est dur et ça fait mal parfois, mais il faut l’accepter pour continuer à aller de l’avant…

<< Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître.De s’en défaire, de s’en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N’attendez pas que l’on vous rende quelque chose, n’attendez pas que l’on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la Poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes >> (Paulo Coelho)

 

 

 

 

24 mai 2021 0 Commentaire

Evidemment

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout 
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants

Mais pas comme avant
Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n’change rien, qui change tout

Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

 France Gall

24 mai 2021 0 Commentaire

Le train de la vie

 

Un texte magnifique de Jean d’Ormesson, un texte imagé mais qui représente bien le déroulement de notre vie, un texte qui pousse à réfléchir, un texte sur le temps qui passe, sur l’importance des rencontres que nous faisons tout au long de notre vie et des traces qu’elles laissent sur leur chemin.
La vie est un voyage fait d’épreuves et d’occasions, mais aussi de rencontres de hasard qui toutes prendront une place plus ou moins importantes dans le train de l’amitié, le train de l’amour, le train de la vie… notre vie. Il ne tient qu’à nous d’en faire un beau voyage.
« A la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos parents.
Et on croit qu’ils voyageront toujours avec nous.
Pourtant, à une station, nos parents descendront du train, nous laissant seuls continuer le voyage.
Au fur et à mesure que le temps passe, d’autres personnes montent dans le train.
Et elles seront importantes : notre fratrie, amis, enfants, même l’amour de notre vie.
Beaucoup démissionneront (même éventuellement l’amour de notre vie) et laisseront un vide plus ou moins grand.
D’autres seront si discrets qu’on ne réalisera pas qu’ils ont quitté leurs sièges.
Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d’attentes, de bonjours, d’ »au-revoir » et d’adieux.
Le succès est d’avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu’on donne le meilleur de nous-mêmes.
On ne sait pas à quelle station nous descendrons, donc vivons heureux, aimons et pardonnons.
Il est important de le faire car lorsque nous descendrons du train, nous devrons laisser que de beaux souvenirs à ceux qui continueront le voyage.
Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique.
Aussi, merci d’être un des passagers de mon train.
Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis content d’avoir fait un bout de chemin avec vous [...]« 
Parfois on aimerait que ce train nous emporte moins rapidement vers notre destination, parfois on aimerait qu’il fasse des arrêts plus prolongés, une halte illimitée. Parfois on aimerait qu’il nous conduise plus loin encore sans escale, toujours plus loin… mais toujours il continue vers sa destinée, inexorablement.
Le principal est de profiter de chaque étape, et de faire de ces moments des moments heureux avec tous ceux qui monteront dans le train de notre vie.

 

 

 

 

 

 

23 mai 2021 0 Commentaire

La vie est trop courte…..

La vie est trop courte pour regretter ce qu’on a pas eu le courage de tenter.

Même si on réfléchit avant de prendre sa décision, on aura toujours des regrets car personne n’est parfait et on fait tous des erreurs.

Les regrets peuvent nous servir de leçon car avec le temps, on apprend.

On apprend à devenir meilleur. »

21 mai 2021 0 Commentaire

Petit retour en silence

 

Les mots du silence sont des mots très rares qu’on ne trouve dans aucun livre, qui restent longtemps coincés dans la poitrine, qui se glissent parfois jusque dans la gorge mais n’arrivent pas jusqu’à la bouche. Les mots du silence ne sont pas faits pour être entendus avec les oreilles. Les mots du silence se murmurent avec des gestes infimes et des mimiques immobiles, ils se lisent avec les yeux fermés, s’écoutent avec le cœur, se gardent au profond de soi, dans la douceur des émotions. (Jacques Salomé, Contes d’errances, contes d’espérance).

 

Voici une très belle citation pour reprendre un peu pied ici après quatre mois d’absence… une petite pause…

 

Je ne savait pas si j’allais revenir (l’envie n’était pas là et la routine domine en ce moment ) 

Je ne savais pas ce que je pourrais vous raconter, mais il est vrai que j’en avais peut-être un peu envie, même si je ne sais pas si ce sera régulier ou non…. Cela fait beaucoup de « je ne savais  pas » pour un retour, mais… c’est peut-être déjà un début ! ;)

 

 

31 janvier 2021 0 Commentaire

Encore une histoire de chanson

Je suis une accro aux mots. Ils me sont précieux. Je ressens souvent le besoin d’écrire. Même si je n’ai rien à dire. Et c’est peut-être pire : fixer l’écran de ma tablette ou la page du cahier et avoir envie de la remplir sans trop savoir avec quoi.

Est-ce juste pour passer le temps ? Pour partager ? Un besoin de remplir à tout prix.

Parfois il me suffit de commencer, pourque les mots arrivent. Parfois ils me mènent ailleurs, pas là où je voulais aller.

Parfois ils sont pour moi toute seule. Parfois ils ont d’autres destinataires.

J’aime les mots. Mais pas que les miens. Je lis si beaucoup en ce moment.

C’est peut-être pour ça que les paroles des chansons m’attirent. Des histoires brèves dans lesquelles on se retrouve parfois, ou pas…ou juste un peu.

 

Ecrire Quand Même:

Parler du monde
de ses frontières
je le sais bien
vous rendrais fier
mais moi l’ami
le fils le frère
n’est pas d’humeur à parler de guerre
pas d’une histoire d’amour en vie
ni anecdote qui m’aurais plu
pas un mystère dans un sourire
alors d’où vient cette envie d’écrire?

refrain:
non non non non
je n’ai pas le moindre thème
non non non non
pas un problème c’est mon problème
peut-être l’envie que tout le monde m’aime
me donne l’envie d’écrire quand même
ooooh oooooh oooooooh

pas une règle pas un détail
aucune muse qui ne m’assaille
pas une larme un éclat de rire
alors d’où vient cette envie d’écrire?

refrain:
non non non non
je n’ai pas le moindre thème
non non non non
pas un problème c’est mon problème
peut-être l’envie que tout le monde m’aime
me donne l’envie d’écrire quand même
me donne l’envie d’écrire quand même

serais-ce le thème de ma chanson
qui se dessine à l’horizon?
si dans ma tête tout tourne rond
n’y voyez là aucune raison
aucune raison aucune raison
que je n’écrive pas une chanson

Mickaël Miro

12

Caouette et les autres |
Cafhouse |
Brundamsgaard4 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lizardcarol33
| Audreymarie57
| Wolema